Ma vie d’artiste

Raymond   KIMPE  – artiste  peintre  &  céramiste

En 1991, je me déclare en tant qu’artiste peintre/sculpteur  et,  suite à des rencontres lors de mes expositions, il m’est proposé d’encadrer des jeunes adolescents de classe de seconde, première et terminale au sein d’une Section sociale de « Soutien scolaire » sur la ville de Saintes (17). Je m’implique  dans  cette action afin de mener à terme des jeunes défavorisés par un manque de suivi parental ou ayant besoin d’un « coup de pouce » dans leurs études à une époque charnière de leur vie.

 En 1993, ce passage au sein de la Section de Soutien  scolaire me permet de rejoindre un quartier défavorisé de Saintes : le quartier de la Fenêtre où s’est créée une « Maison de quartier ». Il m’est proposé de donner des cours de dessin/peinture à une population pas toujours très facile. Je relève ce petit défi et je crée des groupes qui fluctuent mais se noyautent autour du dessin notamment, d’autant que, les mamans souvent de souche étrangère, peuvent être présentes aux cours  de leurs enfants.

 Parallèlement à cette période, une association destinée à « l’Accueil et Promotion des tziganes et des gens du voyage «  (APTGV) me sollicite  pour un projet de fresque au sein du camp de gitans de Saintes. Le service social met en place des aides d’encadrement qui m’accompagneront tout au long de mon passage dans ce camp. Le projet de fresque murale prend « vie », et les jeunes « volontaires »  sont fiers d’avoir réalisé une fresque sur le thème  du « Voyage de leurs ancêtres » avec en fond de mur : la roulotte, le hérisson et tout ce qui se rapporte à leur coutume de nomadisme.

 Dans la même année, je fonde une école de dessin/peinture dans notre village à Saint-Georges des Coteaux (17810).  Les cours sont dispensés  dans les locaux  de l’auto-école du village et se déroulent deux fois par semaine dès que les cours de code sont terminés. Petit à petit, la mairie en vient à me proposer une salle plus appropriée qui me permettra de développer cette activité et d’accueillir des enfants.

 A partir de 1996, Je participe à de nombreux concours de peinture et les rencontres me font connaître auprès de groupes associatifs de peinture. C’est ainsi que  je pénètre dans le tissus associatif et me vois proposer d’animer un groupe important de peintres sur Niort  (79),  l’association « Esquisses et Couleurs »,  qui officie à Saint liguaire (banlieue de Niort).

J’assure également des cours dans les associations de peinture de Rioux (17)  et de Fontcouverte (17)

 En 2002, en partenariat avec la municipalité de Saint Georges des Coteaux, ,  je  mets sur pied  (accompagné de mon épouse) un festival de Musique/peinture. Durant deux jours, des peintres amateurs et confirmés occupent les rues du village  donnant quelques airs de Place du Tertre à notre village. Ce festival baptisé : « Les Coteaux en Folie » perdurera  pendant trois ans. 

Depuis huit ans, je développe des stages de « PEINTURE/NATURE »  qui associent  « Vacances et Nature » au sein d’un  village de Vendée (85).

Ces stages me permettent de faire connaître ma pédagogie artistique et l’enseignement de diverses techniques que je fais pratiquer, m’adaptant à chaque élève, à son rythme  et à son niveau artistique.

Par le biais de ces stages, je participe à une étude de marché et  suis retenu, en  2007,  pour réaliser des copies d’ œuvres pour le musée de Longèves (85) dont une copie du tableau peint par Horace Vernet  sur les adieux de Napoléon dans la cour du cheval blanc à Fontainebleau, ainsi que Murat sur son cheval à la bataille d’Aboukir.

(Autorisation de reproduction agréée par le conservateur en Chef des Musées de France)

Ce musée est dédié au général Belliard,  compagnon d’armes du général Napoléon Bonaparte.

En 2004, je me diversifie dans la création artistique  (la céramique devient complémentaire)  et je crée mon atelier « Terra – Color » à St Georges des Coteaux (près de Saintes).

 Dans les années 2008/2009, j’interviens dans le cadres d’activités « extrascolaires » en qualité de sculpteur modeleur dans plusieurs établissements dont une école privée sur Saintes (l’Ecole Jeanne d’Arc), et c’est par le biais de mes interventions que je réalise l’importance du travail de la terre (sculpture, modelage, tournage, naissance d’une pièce en terre) qui va se révéler nécessaire à mon évolution artistique.

 Les dates importantes de ma vie d’artiste! (cliquez ici)

Comments are closed.

Subscribe to RSS Feed Suivez moi sur Twitter !